Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2011, n’a pas été une année de croissance exceptionnelle puisque le PIB Français n’a crû que de 1,7%.

La situation de l’emploi n’était pas elle-même extraordinaire puisque les 8 derniers mois de l’année 2011 ont vu le chômage augmenter continuellement.

Il est donc surprenant – un économiste dirait "à contre cycle" – de constater que l’URSSAF a connu une hausse exceptionnelle de ses encaissements de 14,3% en 2011.

Ceci est dû évidemment à des hausses qui avait été prévues par le Gouvernent d’alors, mais aussi par le transfert des recouvrements des cotisations et contribution d’assurance chômage et de l’AGS vers l’URSSAF.

Mais cela n’est pas tout, les cotisations ont été aussi beaucoup plus importantes dans les professions indépendantes, chez les particuliers employeurs et dans le secteur public.

Inutile de dire que pour 2012 et 2013, l’URSSAF devrait continuer à collecter davantage malgré le chômage.

N’y a-t-il pas quelque chose d’inquiétant à voir cette augmentation contre-cyclique des cotisations URSSAF qui ne s’explique que par une augmentation des prélèvements sociaux obligatoires ?

Tag(s) : #URSSAF

Partager cet article

Repost 0