Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le Comité d'Orientation des Retraites considère que limiter les cotisations à une durée de 41 ans et 1 trimestre est dorénavant insuffisant et propose de passer la durée de cotisation à 41 ans et demi (http://www.cor-retraites.fr/article378.html à voir en ligne demain 6 juillet 2011). Ce faisant, le Comite joue le rôle que la Loi de 2003 (Loi n°2003-775 du 21 août 2003 portant réforme des retraites) lui a dévolu.

Levée de boucliers immédiate, les uns affirmant que les réformes de notre système de retraite "cela suffit", les autres assurant que la Loi de 2003 ne comportant aucun volet sur le report de l'âge de la retraite, elle ne peut pas être applicable pour faire évoluer la durée de cotisation, les derniers se fondant sur ces deux arguments.

Prétendre que le système des retraites peut se passer d'une remise en cause de la durée de cotisation paraît surprenant.

Y voir la main du gouvernement alors que le COR a une mission de veille sur les équilibres, de préconisation de solutions, et qu'il est composé de nombreux représentants syndicaux est encore plus surprenant.

Espérons que le débat que lance le COR et qui ne fait que commencer, ne se limitera pas à ces seules arguties et que l'on en profitera pour imaginer le système de retraite de demain.

La réforme de l'automne dernier a selon le gouvernement permis de sauver le système jusqu'en 2020. Elle n'est donc pas suffisante. Pour beaucoup, elle mériterait de nouveaux débats et c'est vrai que des sujets très polémiques (la retraite dans la fonction publique vs la retraite dans le secteur privé par exemple), très importants (les critères sur la pénibilité doivent être améliorés), très corporatistes (les niches existantes encore) ou très fondamentaux (le financement, le basculement vers de la capitalisation) sont à venir.

Tag(s) : #Retraite

Partager cet article

Repost 0